Unité, complétude et harmonie, sur le chemin du bonheur.

Ce que j’ai appris des sociétés traditionnelles c’est que finalement pour eux le secret d’une harmonie-bonheur, c’est un équilibre de soi à soi, de soi aux autres et de soi au cosmos.

Le plus important est d’avoir un équilibre de soi au monde, de soi au cosmos et de soi à la nature. Si on a cet équilibre, ça va rétroagir sur un équilibre de soi aux autres et enfin on aura un équilibre de soi à soi.

Et quand les trois équilibres sont présents dans une société, elle est équilibrée, harmonisée. Force est de constater que dans les petites ethnies il n’y a pas besoin de forces de l’ordre. On comprend la nature et donc on a pas besoin de morale ni de déontologie. Quand on arrive à ce niveau la d’équilibre et d’harmonie, je pense qu’il y a une notion de bonheur qui émerge.

Ca permet de comprendre que la plante, les minéraux, les atômes, les molécules ont cet équilibre, donc ils ont d’une certaine façon cet équilibre de bonheur et d’harmonie.

© Philippe Bobola

Source: (à 08min), Joanna MoodstepPhilippe Bobola – Science et bonheur (intéressant également à 15min)

Joanna Moodstep: http://www.moodstep.com/

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s