Archives pour la catégorie Citation

Optimisme, Ecologie Intérieure Participative.

On constate une propriété très surprenante qu’on appèle « Le principe de superposition » Dans notre monde à nous, régit par la physique classique,  si on considère sa position une particule sera au nord, ou au sud, ou à l’est, ou à l’ouest. En mécanique cantique elle sera simultanément dans les quatre points cardinaux. Sa position sera donc au nord, et au sud, et à l’est, et à l’ouest. C’est la logique du « Et » qui va prévaloir alors que dans la physique classique c’est la logique du « Ou ».

Selon la règle de base de la vibration, « Le même attire le même ». Je vais aller me connecter, résonner avec un futur potentiel optimiste qui ramené dans mon présent donnera les fruits de cette vision optimiste, de ce futur optimiste avec à la clé un monde bienveillant.

D’une certaine façon le monde à venir est dans des états superposés. On peut donc envisager un futur optimiste, bienveillant, ou un futur catastrophique, ou un peu pessimiste. Bref il y a plein d’états de figures des états superposés. Et bien moi (Philippe Bobola), en vivant, étant à l’intérieur de moi dans la certitude que le monde à venir sera optimiste, comme celui qui fait la mesure en physique qui incarne l’état nord au niveau de sa position et qui va faire venir dans son présent la particule dans une position nord, étant optimiste à l’intérieur de moi je vais faire venir dans mon présent un futur optimiste. Donc en étant optimiste j’amène la potentialité optimiste à s’incarner dans mon présent.

C’est pourtant simple non? 🙂

© Philippe Bobola

Source: Philippe Bobola: Dix minutes pour comprendre l’Optimisme (01:20)

 

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…

C Guanche

 

Ca ne sert à rien !

  • Ou être sans avoir

Quand on parle d’un homme on dit que c’est un « être humain », on ne dit pas que c’est un « avoir humain ».  Ce qui caractérise l’être humain ce sont des choses qu’on ne peut pas acheter. L’intelligence, la sagesse, l’humilité, la tolérance, la compassion ne s’achèteront dans aucune boutique.

De droite, de gauche ou autre, mes patates au jardin poussent pareilles.

Avec l’argent on ne peut acheter que du concret. Des loisirs, des plaisirs artificiels. Ce sont des compensations à notre malêtre. Donc je me suis dit que si j’arrivais à résoudre le problème du malêtre, si j’essayais intérieurement d’être dans le bienêtre ça m’éviterais d’aller gagner de l’argent pour faire de la compensation à mon malêtre et je me suis aperçu que ça marchait très bien.

Source : à 17min : Etre sans avoir – Documentaire (2013)

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…

C Guanche

Unité, complétude et harmonie, sur le chemin du bonheur.

Ce que j’ai appris des sociétés traditionnelles c’est que finalement pour eux le secret d’une harmonie-bonheur, c’est un équilibre de soi à soi, de soi aux autres et de soi au cosmos.

Le plus important est d’avoir un équilibre de soi au monde, de soi au cosmos et de soi à la nature. Si on a cet équilibre, ça va rétroagir sur un équilibre de soi aux autres et enfin on aura un équilibre de soi à soi.

Et quand les trois équilibres sont présents dans une société, elle est équilibrée, harmonisée. Force est de constater que dans les petites ethnies il n’y a pas besoin de forces de l’ordre. On comprend la nature et donc on a pas besoin de morale ni de déontologie. Quand on arrive à ce niveau la d’équilibre et d’harmonie, je pense qu’il y a une notion de bonheur qui émerge.

Ca permet de comprendre que la plante, les minéraux, les atômes, les molécules ont cet équilibre, donc ils ont d’une certaine façon cet équilibre de bonheur et d’harmonie.

© Philippe Bobola

Source: (à 08min), Joanna MoodstepPhilippe Bobola – Science et bonheur (intéressant également à 15min)

Joanna Moodstep: http://www.moodstep.com/

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…

Faites briller votre diamant fou intérieur !

Un être humain est une partie d’un tout que nous appelons: Univers. Une partie limitée dans le temps et l’espace. Il s’expérimente lui-même, ses pensées et ses émotions comme quelque chose qui est séparé du reste, une sorte d’illusion d’optique de la conscience. Cette illusion est une sorte de prison pour nous, nous restreignant à nos désirs personnels et à l’affection de quelques personnes près de nous. Notre tâche doit être de nous libérer nous-même de cette prison en étendant notre cercle de compassion pour embrasser toutes créatures vivantes et la nature entière dans sa beauté.

© Albert Einstein

Selon « The New York Times » (29 Mars 1972) et « The New York Post (28 Novembre 1972), cette citation provient d’une lettre écrite par Einstein en 1950.

Bernard Werber en parle ici sur KTOTV à 41:40, c’est fabuleux!

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…

C Guanche

Pensons bien, ça vibre !

 

Tout ce qui existe vibre. Vibration est juste un autre mot pour énergie. En conséquence, l’absence de cristaux hexagonaux peut-être interprétée comme un signe que les forces de vie ont été corrompues énergiquement dans cette région. La musique est vibration. Si nous exposons de l’eau à de la musique sa structure cristaline changera.

©Masaru Emoto

Conrad : La conscience de la nature (17:47)

 

C Guanche -Profil Youtube

 

Liens intéressants:

Les messages de l’eau
Masaru Emoto message de l’eau esoterisme 1

 

 

Ma pensée crée des potentiels dans des temps différents ! Accrochez-vous !

L’imagerie médicale démontre que nous avons des temps perceptibles, et des temps imperceptibles. Notre temps est une succession de temps perceptibles séparés par des temps imperceptibles.

Imaginez que vous puissiez utiliser ces instants imperceptibles avec une autre observation, un autre temps d’observation. On entre dans le principe d’Heisenberg:

« Dans un temps nul, je peux bénéficier d’une énergie infinie ».

Ce qui est vrai pour les particules pourrait s’étendre à l’observateur que nous sommes. Donc, si je peux utiliser un temps nul, en disposant d’un temps infini, je pourrais faire des tas de choses en fonction de ma pensée du départ, revenir avec des conclusions que j’ai pu faire dans un temps qui pour moi n’existe pas, je ne sais même pas que je suis partis, je suis déjà revenu et c’est ma mémoire qui a changé. En fait, dés que je pense quelque chose je pourrais faire évoluer ma pensée dans un temps que je n’apprécie pas apparemment, mais si je peux l’utiliser sans le savoir, c’est la ou la mémoire change. Ce simple principe permet d’expliquer toutes les intuitions, les prémonitions, la voyance. Je peux a chaque instant créer à partir de mes propres pensées les conséquences de mes pensées qui deviendront pour moi des potentiels. Donc je choisis suivant les moments de ma vie


©Jean-Pierre Garnier Malet

C’est pourtant simple non !

🙂

C Guanche -Profil Youtube

Source: Jean-Pierre Garnier Malet : Le dédoublement du temps

QUI ES TU ?

Finalement essayer de faire autrement, aujourd’hui, c’est accepter d’être celui que je suis et arrêter de vouloir me transformer. C’est la que les cadeaux commencent à affluer.

C’est quand j’arrête de me piétiner tous les jours à vouloir être autre chose. J’arrête de me massacrer tous les jours à croire que je vais être plus digne d’amour quand je serai avec un mec, ou quand je serai avec une femme , quand je serai plus riche que pauvre, quand je serai plus reconnu dans mon travail qu’avant.

Quand j’aurai cessé de me piétiner l’énergie pourra enfin venir à moi de façon libre sans avoir besoin de me donner des leçons. Car si la vie ne me donne pas ce que je veux à tout bout de champ, c’est pas pour me faire chier. C’est juste que j’ai deux trois trucs à reconnaître sur moi. Les reconnaître suffit. Il n’y a pas besoin de se battre comme un chien.

Tant que tout ça n’est pas reconnu la vie se charge simplement d’apporter les pièces de théâtre nécessaires pour que les émotions qui doivent être vécues soient vécues. Pour que tout ceci trouve résolution. Pas besoin de thérapeute, pas besoin d’être clairvoyant. La vie fera comprendre à chacun ce qu’il a besoin de comprendre pour trouver son propre personnage. Accepter d’être simplement qui il est.

©Franck Lopvet

Source: Franck Lopvet : L’acceptation de soi  (à 19:00)

C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…
Qui suis-je ? C Guanche (Ou… Quel Personnage me suis-je construit? 🙂

A lire également: Y a-t-il une vie avant la mort?

L’enfer est pavé de bonnes intentions.

Toutes les guerres partent d’une bonne intention. La bonne intention de défendre telle patrie, telle idée ou concept. De protéger telle valeur. Au départ c’est une bonne intention. Mais comme tout le monde a la même. Tout le monde se tape dessus.

©Gregory Mutombo

Gregory Mutombo : Retour à l’unité (17:22, mais mieux vaut tout écouter)
C Guanche -Profil Youtube, pour s’y abonner…